La Bretagne et la planète celtique, Jésus et l’Église, la chaire du Collège de France et l’exploration de l’Orient, le miracle grec, les grandes migrations culturelles, l’Europe et la nation, les élites et le peuple, tels sont les principaux terrains sur lesquels se développe et se bouscule à partir d’une documentation exemplaire cette biographie de Renan qui fit de la philologie la « science de l’esprit humain » (1823-1892).
Un des géants du siècle, partageant avec Hugo et Dumas les plus gros tirages, réactionnaire et révolutionnaire, à brûler ou à adorer, provocant et visionnaire, prêtre de la raison et philosophe de l’incertain, avant tout penseur de la liberté, un et multiple, il est l’inclassable.
Et, né des froides brumes de la mer, avec quel art il conduit sa barque et nous fait réagir !
Reste à redécouvrir un magicien de la langue : « Personne ne sut trouver de plus admirables sonorités, cela avec les mots de tout le monde » (Debussy).